Divan/Divin 2006

arton304-179x250

 

2006 Éditions Association de Psychanalyse Jacques Lacan

Ce recueil est la retranscription du séminaire de Pierre Bruno et Marie-Jean Sauret, tenu dans le cadre de l’Association de psychanalyse Jacques Lacan, à Toulouse en 2005 et 2006.

Le divin est-il une dimension du divan, et le divan une des maisons du divin ?

La réponse affirmative à ces questions jumelles se scinde et se répartit de part et d’autre du rasoir d’Occam.

D’un coté, la psychanalyse devient religion : sous ce chef on rangera la promotion d’un Eros aseptisé, c’est-à-dire désintriqué de la pulsion de mort.

De l’autre, l’interrogation d’un transcendant profane, qui concerne les deux faces du transfert (la claire et l’obscurantiste) et n’exclut pas l’expérience mystique sans retenir son idéologie.

Table des matières

La fleur de Freud, Pierre Bruno

Un « coquin infantile », Marie Jean Sauret

Ecrevisse ou huitre, Pierre Bruno

Patchwork, Marie Jean Sauret

Dieu et le coiffeur, Pierre Bruno

Assurer la fonction du trou, Fabienne Guilen

La déesse blanche, Yamina Guellouët-Thabet

L’oubli comme cure de rajeunissement, Pierre Bruno

« Le gouvernement de quiconpue », Marie Jean Sauret

A propos des quatres discours de Lacan. D’une objection majeure à la logique économique du capital, Balbino Bautista

L’origine de la religion selon Freud, Pierre Bruno

La secte psychanalytique, Marie Jean Sauret

L’impensable, Pierre Bruno

L’invirtuabilité du bébé de la déesse blanche – même quand il est internaute !, Marie Jean Sauret

Le transcendant, Pierre Bruno

… à perpetuité !, Marie Jean Sauret

Du miracle, Pierre Bruno