Midi-Minuit des écrits de psychanalyse 2015

 

Midi-Minuit des écrits de psychanalyse, samedi 21 mars 2015, à Marseille


Nous vous recommandons l’utilisation d’un casque ou de haut-parleurs afin d’optimiser l’écoute.


Depuis sa création en 2002, l’Association de Psychanalyse Jacques Lacan s’efforce de tirer les conséquences des moments critiques traversés par la psychanalyse, depuis l’affaire Théodore Reik et la question de l’analyse laïque jusqu’aux tentatives récentes de réglementation en passant par le retour à Freud opéré par Lacan, son « excommunication » par l’IPA et la dissolution de l’EFP.
Parmi les moyens que se donne l’APJL, l’organisation du « Midi-Minuit des écrits de psychanalyse » tient une place privilégiée en prenant appui sur ce mode de transmission et de diffusion de la psychanalyse que constituent les publications. Cette manifestation se propose en effet d’instaurer périodiquement un espace éphémère, libre de toute inféodation institutionnelle et propice à la mise en débat de l’actualité éditoriale dans le champ de la psychanalyse. Le principe en est le suivant : des auteurs sont invités, qu’ils soient ou non psychanalystes et quelle que soit leur appartenance associative, à mettre en débat leur publication récente. Deux lecteurs, d’associations différentes soumettent à un auteur, sans s’être préalablement concertés, une poignée de questions et remarques auxquelles celui-ci répond avant qu’un débat général s’instaure avec la salle. La session 2015 verra se succéder trois séquences.
La première sera placée sous le signe de la logique, science du réel selon Lacan. Elle permettra de suivre, grâce à la lecture qu’en fait Guy Le Gaufey, la progression des « il n’y a pas » dans l’œuvre de Lacan, progression qui trouvera son aboutissement dans le fameux : « il n’y a pas de rapport sexuel ». Dimitri Kijek nous invitera alors à suivre pas à pas le parcours de Lacan dans l’abord de la fonction du nom propre pour ouvrir la question de la fin de l’analyse et de la passe.
Une deuxième séquence interrogera la position de l’inconscient dans ce que Fethi Benslama appelle « la guerre des subjectivités » dans le monde musulman contemporain. Elle sera suivie par l’examen de la trajectoire d’une psychanalyse que Pierre Bruno situe dans son dernier ouvrage d’un passage du sens au réel soit du rébus qui en marque l’entrée au rebut de son déchiffrement qui en situe la sortie.
Enfin, la dernière séquence traitera du rapport Turquet, du nom du secrétaire de la commission d’enquête de l’IPA qui conduira à l’exclusion de Lacan en 1963. Cette archive, tenue confidentielle pendant près de 50 ans, a été publiée pour la première fois en français en 2014. Lors d’une table ronde réunissant plusieurs analystes, ce rapport sera présenté, commenté et resitué dans l’actualité des questions qui se posent quant à la formation des analystes, le type de structuration des groupes analytiques et leur pente à l’institutionnalisation bureaucratique ou encore aux tentatives de réglementation de la psychanalyse.

Collectif d’organisation et contacts :
Paul Alérini, polaler5@gmail.com ; Marie-France Dalmas, mariefrance.dalmas@me.com ; Nicolas Guérin, n-g@wanadoo.fr ; Jacques Podlejski, japo@club-internet.fr ; Annie Voiret, annie.voiret@club-internet.fr


Programme du Midi-Minuit desécrits de psychanalyse 2015
Ouverture – Jacques Podlejski
Guy le Gaufey : Hiatus sexualis – Du non-rapport sexuel selon Lacan (Epel)
Lecteurs : Béatrice Bioret et Jérémie Salvadéro.
Dimitri Kijek : Défaire le nom – Passe, nomination, nom propre (Epel)
Lecteurs : Vincent Clavurier et Jacques Marblé
Fethi Benslama : La guerre des subjectivités en Islam (Lignes)
Lecteurs : Dominique Locatelli et Nadim El Malki
Pierre Bruno : Une psychanalyse : du rébus au rebut (Erès)
Lecteurs : Sophie Mendelsohn et André Meynard
Le Rapport Turquet (l’unebévue)
Lecteurs : Daniel Bordigoni, Franck Chaumon, Michel Plon et Marie-Jean Sauret
Clôture  Jacqueline Ferret


Les ouvrages retenus pour le Midi-Minuit 2015 :

Hiatus sexualis. Du non rapport sexuel. Guy Le Gaufey. 

Defaire le nom.Passe, nomination, nom propre. Dimitri Kijek.

La guerre des subjectivités. Fethi Benslama

Une psychanalyse : du rébus au rebut. Pierre Bruno

Le rapport Turquet. Préface de José Attal

 Hiatus sexualis - Guy LE GAUFEY Défaire le Nom - Passe, nomination, nom propre couvbenslamahd 003082756Le rapport Turquet